Bienvenue

sur ce site destiné à expliquer clairement la chirurgie urologique

 D'abord, à mes patients...

Avant tout, j'ai conçu ce site en pensant à mes patients et à leur entourage. Ils sont toujours, et c'est bien normal, avides de questions et pleins d'interrogations devant la maladie.

Vous pourrez sur ces pages, à l'aide de dessins précis et de légendes pédagogiques, retrouver facilement les informations communiquées lors de notre consultation. Vous pourrez prendre le temps de comprendre soit vos symptômes, soit les gestes d'une éventuelle intervention. 

Des informations exposent aussi les risques des pathologies et des interventions ainsi que les suites opératoires. Elles ne font que retransmettre ce qu'il vous a été dit à la consultation. Ces informations sont destinées à améliorer, et non remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou le visiteur de ce site) et son médecin.

Puis, à tous les passionnés de médecine

Mais ce site s'adresse également à tous ceux qui se passionnent pour la médecine en générale et la chirurgie urologique en particulier. 

Les médecins emploient un langage souvent obscur, qui peut passer pour un charabia d'initié. Si ce vocabulaire est incontournable dans nos rapports entre professionnels, en revanche, il peut être mal perçu par le patient. Celui-ci a besoin d'explications. Déjà affecté physiquement par sa maladie, il peut souffrir psychologiquement du fait de ne pas comprendre ce qu'il lui arrive.

Alors, "parler clair" pour le médecin, est je pense, son premier geste pour le bien-être de son patient

Enfin, durant mon activité d'urologue, je me suis spécialisé dans le domaine des maladies de l'uretère. Je travaille sur la création et le développement de nouvelles sondes urétérales afin d'apporter un mieux-être au patient. Je travaille aussi sur l’amélioration du drainage des sondes permettant ainsi la conservation de la fonction rénale capitale pour la santé du patient. Toutes mes publications sont gratuites (Open access) afin que tout médecin ou patient y ait facilement accès.

Actualités - publications

Aider la médecine grâce à l'électronique. Un potentiel sous-utilisé

Janvier 2024

Ce nouvel article sous forme de revue aborde la grande diversité des innovations en électronique médicale. L'exploration de la vessie et des fuites urinaires à l'aide de micro-dispositifs sans fil serait plus physiologique et permettrait une prise en charge plus large dans l'incontinence urinaire qui touche un grand nombre de personne.

« Catheter-Free Urodynamics Testing: Current Insights and Clinical Potential »
B. Vogtl.
Research and Reports in Urology  2024:16 1–17. (OpenAccess). 
DOI: 10.2147/RRU.S387757


La perméabilité des sondes améliorée grâce à la physique 

Mars 2023

Ce nouvel article précise encore les moyens de diminuer l'incrustation des sondes. C'est un pas de plus dans la compréhension de l'obstruction des sondes qui est un fardeau pour les patients.

Investigating the encrustation of reinforced ureteral stents by computational flow dynamic simulations
B Vogt. 
World Journal of Urology 2023.  Accès complet à l'article (OpenAccess).
DOI: 10.1007/s00345-023-04356-5


Comment améliorer la sonde JJ qui a 50 ans?

Juillet 2023

Ce nouvel article sous forme d'un rapport de cas illustre parfaitement les deux souffrances des patients qui ont des sondes urétérales permanentes : l'obstruction et l'irritation. Aujourd'hui, les moyens pour aider ces patients sont disponibles. 

Le titre original délibérément accrocheur situait bien le problème : « Ne boudons pas la souffrance des patients ! Résoudre le problème de la sonde urétérale obstruée et irritante est maintenant possible ».

Motiver et convaincre les industriels pour changer les sondes JJ en sondes moins désagréables et plus efficaces est donc une priorité.

« It is Possible to Reduce Ureteral Stent Clogging and Stent-Related Symptoms to Soothe the Pain of the Patient: A Case Report »
B. Vogt et al.
Research and Reports in Urology  2023:15 315–319. (OpenAccess). 
DOI: 10.2147/RRU.S413199

Novembre 2021
Les 3 articles suivants font partie d’une quadrilogie sur les sondes urétérales renforcées. Ils précisent les caractéristiques physiques in vitro de la sonde et son comportement in vivo chez le patient. Ils mènent ainsi à la conception de la sonde la plus adaptée au patient dont l’uretère est partiellement détruit par une tumeur ou les rayons de la radiothérapie.

La conclusion générale est franche : la lumière de la sonde est l'élément capital pour le maintien de sa perméabilité. Il faut donc utiliser des sondes de plus de 1,4 mm de diamètre interne et éviter, pour le bien du patient, les sondes tumorstent de seulement 1 mm de diamètre interne.

Analysis of Ureteral Tumour Stents for Malignant Ureteral Obstruction: Towards Reshaping an Optimal Stent.
B Vogt et al. 
Research and Reports in Urology 2021;13:773-782. (OpenAccess). 
DOI: 10.2147/RRU.S334277

Août 2021 

10-Year Experience with Reinforced Ureteral Stents for Malignant Ureteral Obstruction.
B Vogt et al.
Research and Reports in Urology 2021;13:581-589. (OpenAccess). 
DOI: 10.2147/RRU.S326274

Novembre 2020 
Je teste in vitro dans l'article suivant les sondes renforcées pour tumeur (Tumorstent). Ces sondes sont capitales pour les patients car elles protègent leur reins, leur confort et leur vie.
Les sondes sont inégales et cet article propose à l'urologue de choisir une sonde plus résistante si la sonde en place n'est pas efficace. La résistance permettra de maintenir la lumière de la sonde ouverte. Cet article a permis d'interpréter les résultats de l'étude clinique de 156 patients présentée ci-dessus.

Stiffness Analysis of Reinforced Ureteral Stents Against Radial Compression: In vitro Study.
B Vogt. 
Research and Reports in Urology 2020;12:583-591. (OpenAccess). 
DOI: 10.2147/RRU.S285031

Juillet  2020
La sonde urétérale (ou sonde JJ) a été publiée en 1967 par Zimskind mais sa forme n'a pas été modifiée depuis. La sonde JJ gène 80% des patients. 
J'expose dans cet article les résultats de l'analyse au microscope des anomalies engendrées par la sonde JJ sur l'uretère. Au contraire la structure de l'uretère au contact du fil de la JFil® et la MiniJFil® est  parfaitement respecté.

Histological Inflammation in Human Ureter either Healthy orFitted with Double-Pigtail Stent or a Thin 0.3 F Suture Thread: A Preliminary Study.
B. Vogt et al. 
Advances in Urology Volume 2020, Article ID 1204897. https://doi.org/10.1155/2020/1204897. (OpenAccess).
DOI: 10.1155/2020/1204897
 

La sonde urétérale (ou sonde JJ) renforçée (Tumor Stent) a été publiée en 1998 par Schlick mais son concept n'a pas non plus été modifié depuis cette date. La sonde JJ gène 80% des patients et la sonde même renforcée peut-être écrasée par la compression tumorale. Deux articles sont parus et sont détaillés ci-dessous mais je travaille actuellement sur d'autres articles fondamentaux et cliniques afin de faire évoluer les connaissances sur ces sondes renforcées si capitales pour les patients. En effet, il s'agit de préserver la fonction rénale et par là-même la survie du patient.
 

Janvier 2020
J'expose dans l'article suivant les résultats sur la tolérance vésicale d'une nouvelle sonde avec embout en silicone.

A New Customized Ureteral Stent with Non-Refluxing Silicone End-Piece to Alleviate Stent-Related Symptoms in Malignant Diseases.
B Vogt. 
Urology December 30, 2019. https://doi.org/10.1016/j.urology.2019.12.022 (OpenAccess). 
DOI: 10.1016/j.urology.2019.12.022

Novembre 2019
J'expose dans l'article suivant ma façon de concevoir une sonde dynamique du futur et comment je suis arrivé à cette innovation. La vidéo associée à la publication explique le mécanisme de la gène engendrée par la sonde classique.

Challenges To Attenuate Ureteric Stent-Related Symptoms: Reflections On The Need To Fashion A New Dynamic Stent Design Consequent Upon A Case Report.
B Vogt. 
Research and Reports in Urology 2019:11 277–281. (OpenAccess). 
DOI: 10.2147/RRU.S224068
 
 

Lancement des sondes
JFil® et MiniJFil®

La sonde JFil®, la sonde MiniJFil® et leurs applications sont indéniablement bénéfiques pour les patients, leur confort et la rapidité de prise en charge dans la pathologie des calculs. Je suis heureux d'annoncer que les sondes sont commercialisées par Rocamed.  Vous pourrez visiter la page correspondante du site de Rocamed.

Témoignage d'un patient

La sonde JFil® est très bénéfique pour certains patients qui ne supportent pas de matériel dans leur vessie. Vous pourrez écouter le témoignage de ce patient : témoignage
 
 

Fiches descriptives


 
 

















 

Accueil du site